Introduction à la ville de New York

New York City, située dans l’un des plus grands ports naturels du monde, est la ville la plus peuplée des États-Unis avec environ 8,5 millions d’habitants. Une fois que vous ajoutez les 20 millions de personnes de la zone métropolitaine, la plupart d’origine étrangère,  c’est plus de 800 langues qui y sont parlées.


Colonisée en 1624 par des hollandais, elle est aujourd’hui divisée en cinq arrondissements, Brooklyn, Queens, Manhattan, le Bronx et Staten Island.


Manhattan, une île, est composé de 5 autres petites îles et de 6 zones principales du Nord au Sud, elles-mêmes divisées en Est et Ouest avec la 5ème avenue entre les deux. C’est l’arrondissement le plus connu de la ville et c’est là que se situeront la plupart des treks avec des incursions occasionnelles dans les autres arrondissements.


Chaque zone est subdivisée en quartiers différents, certains très petits, d’autres relativement vastes, avec des limites non définies officiellement. Ces quartiers, comme Harlem, Soho et Little Italy, sont tous facilement accessibles à pied, même si l’aide du métro, d’un taxi ou d’un bus est souvent nécessaire pour aller d’une zone à une autre.


Pour en savoir plus sur ces arrondissements et ces quartiers, leurs hôtels, restaurants, attractions, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme de New York, une mine d’informations (en anglais) à ne pas manquer. Vous y trouverez également des cartes et de guides que vous pouvez télécharger et imprimer. Si vous préférez parler à quelqu’un en français, l’office a aussi trois bureaux à Manhattan avec du personnel bilingue. Autre adresse, en français cette fois-ci mais avec moins de détails: New York, New York.

 

Les quartiers principaux de Manhattan


(beaucoup plus d’informations si vous suivez les liens, ou allez sur nycgo.com)

Au-dessus de 96th St: dans Upper Manhattan
Washington Heights et Inwood où vous trouverez The Cloisters, la ferme Dyckman, le pont de Washington, la terrasse Audubon,  quelques parcs et une population dominicaine encore très nombreuse. Ces quartiers sont maintenant certains des plus sûrs de Manhattan même si cela n’a pas toujours été le cas.
Harlem, un quartier principalement afro-américain depuis le 20ème siècle qui tire son nom d’un village néerlandais. Il a connu de nombreux changements de population depuis sa fondation en 1658 et est en train de s’embourgeoiser rapidement. La partie Est s’appelle El Barrio ou Spanish Harlem. Vous y trouverez le théâtre Apollo et El Museo, le musée d’art latino-américain.


Entre 59th et 96th St: dans Uptown Manhattan
l’Upper West Side, un quartier aisé, principalement résidentiel, habitée par de nombreux artistes. Vous y trouverez l’université Columbia, le Lincoln Center, le musée américain d’histoire naturelle et la cathédrale de St Jean.
L’Upper East Side, autrefois connu sous le nom de Silk Stocking District, un autre quartier très riche. Vous y trouverez, à proximité ou dans Central Park, le Metropolitan Museum of Art, le musée Guggenheim et 7 autres musées le long du Museum Mile.
• Les deux quartiers sont séparés par Central Park, le premier parc paysager urbain des États-Unis. Vous y trouverez des sentiers de marche et vous pourrez y pratiquer l’équitation, le patin à glace, la voile, le vélo ou simplement profiter de la nature et des vues sur la ville.

Entre la 34ème rue et la 59ème rue: dans Midtown
• Midtown East qui abrite le Chrysler building, le siège des Nations Unies et Grand Central Terminal.
• Midtown West qui abrite le Carnegie Hall, le MoMA, le Radio City Music Hall, le Rockefeller Center, le Broadway Theatre District et Times Square
La 5e avenue, au centre, la principale zone commerciale, commerçante et marchande de la ville, abritant la cathédrale Saint-Patrick, la bibliothèque publique, l’Empire State Building et la tour Trump.

Entre la 14e rue et la 34e rue
Chelsea, connue pour ses galeries, sa population LGTB, la High Line, ses bars et ses clubs. Elle inclut aussi, en partie, le Flatiron District et Hell’s Kitchen.
Le Garment District qui abrite de nombreuses galeries de mode ainsi que des détaillants et des grossistes.
Gramercy Park, un quartier historique entourant un parc privé.
Murray Hill, un quartier calme traditionnelleemnt aisé qui abrite maintenant une population plus jeune.
• Stuyvesant Town, une ville dans la ville avec ses bâtiments résidentiels en briques rouges et sa propre station de police.
Entre Chambers St et 14th St: dans Downtown Manhattan
Greenwich Village, autrefois un havre de paix pour les artistes, aujourd’hui l’un des quartiers les plus chers des États-Unis. Il a gardé l’air du petit village qu’il était au 18ème siècle et abrite des clubs de jazz, des restaurants ethniques, Washington Square Park, l’Université de New York et NoHo, une zone principalement résidentielle.
Soho ou South of Houston Street, connue pour son architecture en fonte du XIXe siècle, ses galeries d’art, ses boutiques branchées, ses grandes enseignes de mode et ses restaurants.
Le Lower East Side, un quartier construit par les immigrants, le lieu où maintenant aller pour trouver des bars punk rock, des cafés funky, des théâtres expérimentaux et des boutiques branchées.
Little Italy, autrefois un quartier pauvre qui abrite encore de nombreux restaurants italiens. Le nom est plus une référence au passé qu’une description des habitants réels mais des scènes du film « The Godfather » y ont été filmées.
Chinatown, l’une des plus grandes concentrations de chinois vivant hors de Chine et de nombreux autres immigrants asiatiques. Vous y trouverez leurs restaurants et épiceries, des boutiques de cadeaux et l’agitation d’une ville du Levant.
Tribeca, le Triangle Below Canal Street, des champs où ont poussé des usines aujourd’hui transformées en condos de luxe et abritant de nombreux restaurants, des galeries et des résidences d’artistes.

En dessous de Chambers St: dans Lower Manhattan
Le Financial District, avec ses gratte-ciel emblématiques, Wall Street, la Bourse de New York et le South Street Seaport.
Battery Park City, créé en même temps que le World Trade Center et qui accueille abrite maintenant le One World Trade Center et Battery Park où vous pourrez profiter de la vue sur la Statue de la Liberté et prendre un ferry pour aller la visiter ou Staten Island.

Les autres îles:
Ellis, où les immigrants ont débarqué, maintenant un musée.
Governors, une destination estivale, une ancienne base militaire et un parc historique.
Randalls et Wars, principalement des parcs avec des installations sportives et des institutions publiques.
Liberty, où vous trouverez la Statue de la Liberté
Roosevelt, accessible en tramway, connue un temps sous le nom de Welfare Island, avec aujourd’hui des parcs et des appartements locatifs.

Au-delà de Manhattan

Le Bronx, un arrondissement difficile pendant des décennies, est maintenant un bijou à découvrir avec de nombreuses zones différentes, de City Island, un petit village de pêcheurs, à Co-Op City, l’un des plus grands lotissements coopératifs au monde.

Vous y trouverez également le zoo du Bronx, l’un des plus grands du monde, le jardin botanique de New York avec environ 1 million de visiteurs par an, le cimetière de Woodlawn, un monument historique national avec un air de cimetière rural, et le Yankee Stadium. La vraie Little Italy est à Belmont et vous pourrez vous plonger dans la culture hip-hop ou latine en allant à Grand Concourse, Sedgwick Ave (si vous êtes prêt à marcher beaucoup) ou le South Bronx.

 

Queens, le plus grand arrondissement de NYC et le plus diversifié ethniquement, abrite les aéroports de JFK et de La Guardia.

Vous y trouverez Long Island City, le quartier le plus proche de Manhattan, une ancienne zone industrielle qui abrite aujourd’hui de nombreux hôtels meilleurs marchés que ceux de Manhattan, des communautés d’artistes et PS1, une annexe du MoMA. Astoria, un quartier résidentiel calme qui a d’abord abrité une grande communauté allemande, puis arabe et maintenant grecque, a des magasins et des restaurants qui vous rappellent ce patrimoine culturel. Plus à l’est, Jackson Heights, divisé en de nombreux micro-domaines où l’espagnol semble être la langue principale mais avec des accents et des façons de manger différents, a de nombreux vendeurs de rue vous permettant de déguster ses spécialités. Flushing, qui abrite un autre Chinatown, et à côté, Flushing Meadows – Corona Park, site du tournoi de tennis US Open,  de l’Unisphere, et du pavillon de l’état de NY pendant la foire mondiale de 1964-1965, légèrement délabré mais à ne pas manquer si vous aimez Men in Black 1 ou les restes insolites du passé.

 

Brooklyn, parfois appelée «la ville la plus cool du monde», composée de nombreux quartiers et depuis le 21ème siècle, lieu de residence des hipsters et des start-ups. Certaines parties de l’arrondissement sont encore dangereuses, principalement autour de East New York, alors soyez prudent si vous devez y aller.

Brooklyn Heights vous offrira quelques-unes des meilleures vues de Lower Manhattan et une belle promenade dans un quartier très riche avec des batiments traditionnels en grès brun (brownstones). À côté, DUMBO (Down Under the Manhattan Bridge Overpass) a de belles vues sur les ponts de Brooklyn et de Manhattan.

Plus au nord, Williamsburg est le nouveau Greenwich Village avec ses galeries et ses bars et Greenpoint est un quartier encore calme avec une grande communauté polonaise et tous les magasins qui vont avec.

Au sud, Red Hook est une ancienne zone industrielle hors des sentiers battus qui abrite de nombreux artistes, mais soyez prudent lorsque vous quittez la côte. Au nord, Downtown Brooklyn est le principal quartier commerçant et Boerum Hill, Cobble Hill et Carroll Gardens sont trois zones résidentielles aisées. Dans les environs, vous trouverez Gowanus, une ancienne zone industrielle plutôt charmante – si vous aimez les paysages industriels délabrés.

Autour de Prospect Park, vous verrez de nombreuses brownstones et trouverez Park Slope, un quartier branché et riche. Le parc lui-même abrite le musée de Brooklyn et non loin de là, le jardin botanique de Brooklyn. Plus à l’est, Prospect Heights, Crown Heighs et Lefferts Gardens sont des communautés noires lentement envahies par les Blancs ainsi que Bed Stuy plus au Nord. Vous irez là pour l’animation de la rue et les boutiques exotiques.

Enfin, sur la rive sud, Bay Ridge vous donnera l’occasion de remonter le temps pour voir comment New York était dans les années 1950 ou 60, ainsi que Coney Island, à ne pas manquer avec son parc d’attractions parfois minable le long de la plage . A côté, Brighton Beach, avec sa longue promenade où vous rencontrerez de nombreux immigrants russes et trouverez deux grands restaurants russes, vous transportera loin de la ville.

 

Staten Island, une grande île mais l’arrondissement le moins peuplé et le moins visité de New York, est aussi la future demeure de la grande roue de New York donc les choses pourraient changer.

Vous irez sûrement à son terminal car le Staten Island Ferry vous offre gratuitement une vue imprenable sur Lower Manhattan et la Statue de la Liberté. Pour explorer plus loin, sachez qu’il n’y a pas de métro.

Le North Shore est un quartier historique avec des maisons victoriennes. Le East Shore abrite une longue promenade de 2,5 miles. Le South Shore, d’abord colonisée par les huguenots hollandais et français au XVIIe siècle, est maintenant une grande zone résidentielle suburbaine. Le West Shore est principalement industriel.