Tortues et Feuilles mortes peuvent enfin répondre à ce que disent Oie et Faucon et à propos de l’affaire des cochons assoiffés, elle reviennent sur l’importance du respect des lois.

Tortues: Feuilles mortes, aujourd’hui, nous allons enfin pouvoir clouer le bec à Oie et Faucon!

Feuilles mortes: Tortues, vos jeux de mots nous enchantent déjà, cela augure bien de notre coopération. Serpent vous a donc livré le matériel commandé.

Tortues: oui mais il est cher et il a presque vidé l’étang de toutes les grenouilles! Ceci dit, si ça peut faire partir Héron, tant mieux.

Feuilles mortes: qu’allons-nous enfin pouvoir répondre aux bêtises d’Oie et Faucon maintenant que nous avons les moyens de nous faire entendre?

Tortues: que les humains ont du bon sens parce qu’ils utilisent leur raison ce qui est rarement le cas chez les oiseaux.

Feuilles mortes: c’est vrai, leur cervelle est trop petite.

Tortues: exactement, du coup, ils parlent sans réfléchir. Les humains ont crée des lois pour vivre bien ensemble. Des lois destinées à réguler leurs rapports afin que l’harmonie régne. Si quelqu’un les enfreint, il doit être puni, c’est clair. Enfreindre la loi, c’est menacer l’ordre public.

Feuilles mortes: la femme qui a donné à boire aux cochons avait donc tort.

Tortues: oui. Le respect de la propriété privée doit passer avant la compassion. Le premier est une loi générale, la seconde une attitude morale individuelle. Si on inverse la hiérarchie des priorités, cela conduit à l’anarchie.

Feuilles mortes: pourtant, donner à boire à des cochons assoiffés, n’est-ce pas la moindre des choses?

Tortues: si, bien sûr, mais c’était au propriétaire de le faire, pas à cette femme.

Feuilles mortes: alors il fallait condamner le propriétaire?

Tortues: uniquement s’il y a une loi qui condamne la cruauté envers les animaux domestiques. Sinon c’est encore l’anarchie. C’est comme cela que la société humaine fonctionne.

Feuilles mortes: c’est pour cela qu’en Inde, ils ont décidé que les rivières auraient des droits?

Tortues: oui, très bonne remarques mes amies. Sans loi, il n’est pas possible de prendre des décisions qui seront respectées ou qu’il sera possible d’imposer.

Feuilles mortes: mais alors, pourquoi Oie et Faucon peuvent dire ce qu’ils disent?

Tortues: parce qu’ils ne comprennent pas comment fonctionne la société humaine. Ils mélangent bons sentiments, morale, intérêt particulier, préférences et organisation légale. Ce sont des catégories différentes et surtout, il n’y a pas d’organisation légale chez les animaux ou les plantes, nous suivons la loi du plus fort.

Feuilles mortes: ce n’est pas la même chose chez les humains?

Tortues: oui et non. En démocratie, le plus fort, c’est l’intérêt commun, pas un particulier plus musclé ou plus doué.

Feuilles mortes: et il ne peut pas retourner les choses à son profit?

Tortues: si le système fonctionne bien, non. C’est pour cela que les humains doivent toujours être attentifs à leurs institutions.

Feuilles mortes: c’est aussi contraignant que de se protéger des prédateurs, non?

Tortues: c’est la même chose, oui, mais sous un mode différent.

Feuilles mortes:  tout cela est bien compliqué!

Tortues: et ce n’est que le début de nos réflexions…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *