Après avoir appris que la sexualité des animaux des Espaces n’était pas celle qu’il imaginait, Ange ne sait plus quoi penser et va se confier à Oiseau. Celui-ci lui donne de bons conseils.

Oiseau: Ange, tu as l’air tout désemparé, que se passe-t-il?

Ange: je viens d’apprendre des nouvelles qui me font douter de l’ordre du monde…

Oiseau: oh là, là, quoi donc?

Ange: Serpent, les Daims, Ecureuille, ils sont tous déviants sexuels et ils se moquent de moi et de mes préceptes.

Oiseau: tu veux dire qu’ils ne sont pas hétéros et ne partagent pas tes idées?

Ange: oui, c’est ça, j’ai l’impression que je vivais sur un petit nuage et que je viens de tomber brutalement sur le sol. Et puis tout ce langage que les animaux utilisent maintenant, c’est comme s’il n’y avait plus de tabous!

Oiseau: Dieu ne t’avait pas prévenu de tous ces changements?

Ange: il a du le faire pendant les réunions où je ne suis pas allé.

Oiseau: Ecureuille t’a fait une remarque à ce propos et elle a eu raison. Si tes principes ne sont pas mis à jour, comment veux-tu comprendre le monde et nous aider?

Ange:  mais justement, c’est parce que les principes ne varient pas que le monde a des repères!

Oiseau: c’est là que tu te trompes, Ange, et que tu restes dans ton nuage: principes et repères avancent en parallèle, si l’un change, l’autre aussi.

Ange: il n’y a donc plus de vérité?

Oiseau: si, celle du moment, c’est pour cela que tu dois te tenir au courant des choses.

Ange: donc la moitié des habitants des Espaces a une sexualité hors-normes et c’est normal?

Oiseau: ils ont une sexualité comme tout le monde sauf toi, quant aux normes à ce propos, elles ont changé donc ils ne sont pas hors-normes comme tu dis.

Ange: mais où cela va-t-il s’arrêter?

Oiseau: pourquoi arrêter, Ange? Pour nous vivants, le changement est le signe que nous existons. Seule la mort fige les choses mais cela, tu ne le sais pas puisque tu es éternel.

Ange: je suis éternel, je n’ai pas de sexualité, comment puis-je alors vous comprendre et vous aider?

Oiseau: ta différence nous offre un point de vue qui nous permet de réfléchir mais ça ne veut pas dire que nous pouvons te ressembler ou partager tes vues.

Ange: donc si je vous protège, c’est parce que je questionne vos actions?

Oiseau: oui, c’est ça et le questionnement n’aura jamais de fin pour toi puisque le vivant ne te ressemblera jamais.

Ange: tu ne veux pas prendre ma place?

Oiseau:  tu m’honnores mais je suis mortel et j’ai une famille, je n’ai pas le temps de faire ce que tu fais.

Ange: ce serait pourtant plus simple et plus facile mais tant pis, ça m’a fait du bien de te parler.

Oiseau: ne sois pas paresseux, Ange, et n’oublie pas de chanter,  c’est toujours un plaisir pour nos âmes, qui que nous soyons.

Ange: c’est vrai, au moins je peux faire ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *