Ref: article de la BBC du 5 avril 2017 Could making the Ganges a ‘person’ save India’s holiest river? – http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-india-39488527

Oie: Faucon, avant que je ne parte, voila une autre histoire…
Faucon: …oh, tu pars! Tu vas au sud?
Oie: oui, et un peu plus loin pour explorer de nouveaux pays. Tu ne veux pas entendre mon histoire venue d’Inde?
Faucon: si, bien sûr, je suis un peu troublé parce que nous ne nous reverrons plus pendant un certain temps, c’est tout.
Oie: tu sais que je suis une oie, Faucon? Tu ne peux pas t’attacher à moi. D’ailleurs, nous avons dit que nous ferons Skype, tu t’en souviens?
Faucon: oui, j’avais peur que tu n’aies oublié. Maintenant que je me sens mieux, dis-moi, qu’est-ce qui s’est à nouveau passé en Inde?
Oie: une cour de justice a décidé que deux rivières auraient les mêmes droits que les êtres humains.
Faucon: ils veulent les exploiter?
Oie: très drôle, Faucon. Non, ils veulent les protéger.
Faucon: en étant humaines, elles seront protégées? Alors que les humains se battent toujours entre eux?
Oie: ils ont dit que si ces rivières ont les mêmes droits que n’importe quel être humain, il sera plus facile de veiller à ce qu’elles soient respectées.
Faucon: tu ne penses pas que c’est comique? Comme si l’Inde avait une bonne réputation concernant les droits de l’homme.
Oie: je suppose qu’ils veulent s’améliorer. Gandhi était Indien après tout.
Faucon: oui, et il luttait contre les inégalités de son pays. Mais tu as raison, je suis l’avocat du diable ici, peut-être parce que je suis triste que tu partes. Je comprends ce qu’ils veulent faire, même si je trouve que c’est étonnant. Pourquoi ne respectent-ils pas la rivière pour la rivière?
Oie: au lieu de la faire devenir humaine pour se rendre compte qu’ils doivent la respecter, c’est ce que tu veux dire?
Faucon: oui, exactement. Cela implique en quelque sorte que tu ne possèdes des droits que si tu es humain.
Oie: c’est ce qui m’a intéréssé dans cette histoire et je voulais ton avis. Je suppose qu’ils voient ça comme la 1ère étape pour que tout le monde se rende compte qu’une rivière est précieuse mais je suis d’accord avec toi, c’est une façon de faire qui est contestable.
Faucon: ça va avec leur tradition de penser que les esprits sont partout mais si les esprits sont partout, pourquoi faire la liste des choses sacrées puisqu’elles le sont toutes?
Oie: sans doute parce que si ton éducation a eu des lacunes ou si ton éthique n’est pas parfaite, il te faut des rappels que certaines choses ne sont pas autorisées.
Faucon: encore une fois, les humains qui ne savent même pas voler correctement ni résister au froid comme nous se permettent de décider pour nous et pour la nature!
Oie: je crois que c’est leur façon de nous protéger de la convoitise de certains d’entre eux. Regarde les Espaces. Si ce n’était pas une terre protégée, il y aurait des maisons partout.
Faucon: Oie, vu sous cet angle, tu as raison et ton bon sens va me manquer.
Oie: ne t’inquiète pas, Faucon, si tu me donnes ton adresse Skype, je t’appelle dans deux semaines!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *