Références: article de la BBC, 29 sept 2016, « German lion escape.. »

Faucon: alors, Oie quoi de neuf chez les humains cette semaine ?
Oie : eh bien figure-toi que c’est encore une histoire qui nous vient d’Allemagne mais cette fois-ci, il s’agit de lions.
Faucon : ah, tu aimes les histoires d’animaux à ce que je vois. Mais dis-moi, ces lions en Allemagne, qu’est-ce qu’ils faisaient là ?
Oie : ils étaient dans un zoo, Faucon, dans un zoo.
Faucon : ah, je comprends. D’ailleurs il faudra qu’on en reparle mais je me demandais si on ne devrait pas faire un enclos à humains dans les Espaces.  Avec des américains, des asiatiques, des africains, des petits, des gros, tu vois, un peu toute la variété pour mieux voir à quoi ils ressemblent quand ils ne peuvent pas nous attaquer.
Oie : euh, je ne sais pas, tu veux vraiment les avoir sans cesse sous les yeux ? Et qui va les attraper et les nourrir ?
Faucon : oui, c’est vrai, alors bon, dis-moi, tes lions.
Oie : et bien je ne les aime guère en général mais ceux là, ils n’aimaient pas être en cage alors ils se sont enfuis.
Faucon : bravo les lions!
Oie : ils ne sont pas allés loin. En pleine ville allemande, ils ne savaient pas trop quoi faire. Les humains les ont vite encerclés et ils les ont poussés vers l’enclos mais il y en avait un qui s’agitait trop alors ils l’ont tué.
Faucon : tué ! Comme ça !
Oie : oui, ils ont eu peur.
Faucon : les humains veulent l’exotisme et la sécurité mais quand la nature reprend le dessus, ils paniquent. Je ne sais pas pourquoi ils pensent que l’illusion peut remplacer la réalité
Oie : ils font ça partout, des zoos, des parcs d’attractions, des manages infernaux, des passerelles suspendues en verre. Ils veulent des sensations fortes sans le danger qui va avec.
Faucon : du coup, ils vivent à moitié.
Oie : ou ils ne vivent pas vraiment, en tout cas pas comme le reste du vivant.
Faucon : ils aiment le virtuel et ils le créent.
Oie : alors un vrai lion qui se rebelle, forcément, ça dérange.
Faucon : je crois que tu as raison pour l’enclos à humains, mieux vaut rester le plus loin possible d’eux.
Oie : et vivre libre, je suis d’accord avec toi.
Faucon : paix au lion de Leipzig, donc!
Oie : il est mort pour nous éclairer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *