Références: article de la BBC, oct 24th, 2016,  Yoga pants letter to editor prompts Rhode Island parade.

Oie : Faucon, que dirais-tu de parler de yoga aujourd’hui ?

Faucon: tu ne veux pas plutôt parler de Feuilles mortes et Tortues qui ont voulu nous interdire l’antenne?

Oie: non, nous avons convenu que ce serait les nouvelles du monde, pas celles des Espaces

Faucon: oui, tu as raison et comme personne n’a voulu les écouter de toute façon, l’affaire est close. Donc, pour en revenir au yoga?

Oie : eh bien, un homme aux USA a écrit que les femmes un peu âgées ou fortes devraient éviter de porter des pantalons de yoga en dehors des classes de yoga.

Faucon : ah, il ne s’agit pas de yoga mais d’esthétique. Dis-moi, il voulait s’attirer des ennuis, cet homme?

Oie : en tout cas, il a déclenché un tollé de la part de certaines femmes qui se sont senties attaquées dans leur droit à s’habiller comme elles le veulent.

Faucon : c’est toujours difficile pour un homme d’exprimer ce qu’il pense quand il s’agit d’une femme et que ce n’est pas un compliment.

Oie : Faucon, il semble que tu ais de l’expérience dans la matière.

Faucon : je sais que je devrais parfois me taire mais c’est plus fort que moi quand je crois que dire ce que je pense aidera.

Oie : et ça marche ?

Faucon : non, jamais. Pas sur le moment en tout cas. Sur le moment, c’est la guerre et ce n’est qu’ensuite que ça s’arrange.

Oie : quand la femme a réfléchi et que tu as fait amende honorable?

Faucon : oui, c’est ça. Tu crois  ça va se passer comme cela pour cette histoire ?

Oie : je ne sais pas, les humains sont de plus en plus attachés à leurs prérogatives et de moins en moins enclins à faire des compromis. Chacun reste sur ses positions.

Faucon : tu veux dire qu’entre être poli pour respecter les différences ou franc pour exprimer son individualité, ou entre être libre des ses choix ou faire des efforts pour plaire, il n’y a plus de moyen terme, c’est ça?

Oie : oui, tu résumes bien la situation. Ils veulent l’un et l’autre sans rien céder et ils se mettent dans des situations impossibles parce qu’ils n’acceptent pas l’idée que la vie en communauté suppose toujours de se faire un peu violence.

Faucon : ils peuvent s’ignorer, ça évitera les conflits!

Oie: oui, bien sûr, mais si chacun reste dans sa bulle pour ne pas être contrarié, ne crois-tu pas que la société s’effondre?

Faucon: ils se reproduiront moins et ce sera bien pour nous.

Oie : Faucon, tu es cynique mais vu de cette façon, tu as peut-être raison.

Faucon: tu vois, vive les pantalons de yoga!

Oie: je ne pense pas qu’on va plaire aux Feuilles mortes et aux Tortues avec cette conclusion!

Faucon: ah, je savais bien que tu voulais parler d’elles! Ça dépendra encore une fois de ce qu’elles veulent retenir de nos discours, comme toujours et comme dans ton histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *