Femme-arbre et Baies vertes discutent des dernières nouvelles des Espaces mais c’est dans ce qu’elles ne disent pas que se trouvent beaucoup d’informations importantes car rien dire, c’est encore dire…

Femme-arbre: Baies vertes, vous me recevez bien?

Baies vertes: oui, très bien, comment vas-tu Femme-arbre?

Femme-arbre: oh, aussi bien que ma taille le permet je suppose. J’ai vu Bâton samedi dernier et je lui ai fait passer le message à propos des Baies bleues.

Baies vertes: tu crois qu’il va faire quelque chose?

Femme-arbre: oui, bien sûr, il l’aurait même fait plus tôt s’il avait su!

Baies vertes: merci pour elles, Femme-arbre. Alors, comment c’est chez eux?

Femme-arbre: on voit que ce sont des amateurs de bois, ils en ont de toutes les essences et comme vous pouvez l’imaginer, je me sentais donc tout à fait dans mon élément.

Baies vertes: et le repas?

Femme-arbre: beaucoup d’humus et de minéraux, très sain, il faudrait que je mange comme cela mais là où je suis, le sol est trop pauvre.

Baies vertes: ils veulent se nouer?

Femme-arbre: je ne peux pas le dire, c’est encore un secret.

Baies vertes: donc ils vont le faire! Quand, où?

Femme-arbre: mais je viens de vous dire que je ne pouvais rien dire…

Baies vertes: bon, alors nous ferons semblant de n’avoir rien entendu. Que penses-tu de leur couple?

Femme-arbre: il est jeune mais solide, cela se sent.

Baies vertes: c’est toujours un mystère pour nous que les espèces désirent s’accoupler.

Femme-arbre: vous avez pourtant la réputation de vous accoupler souvent!

Baies vertes: c’est exagéré et en tout cas toujours passager.

Femme-arbre: j’ai été moi aussi un lieu de passage et de repos temporaire mais j’en ai souffert longtemps, pas vous?

Baies vertes: non, au contraire, le plaisir est toujours renouvelé et toujours différent, cela évite l’ennui.

Femme-arbre: ne craignez-vous pas qu’il disparaisse un jour, quand vous serez moins attirantes?

Baies vertes: n’as-tu pas toi-même trouvé ta vocation de conseillère assez tard mais grâce à tes expériences précédentes?

Femme-arbre: vous pensez donc que vous saurez vous adapter le moment venu?

Baies vertes: oui, comme toi nous resterons dans le social mais nous pensons plutôt utiliser nos connaissances pour vendre des produits, une fois que nous ne pourrons plus nous vendre nous-mêmes.

Femme-arbre: Baies vertes, vous êtes incorrigibles mais vous ne manquez pas d’audace et c’est sans doute pour cela que vous n’avez jamais eu besoin de mes conseils.

Baies vertes: détrompe-toi, Femme-arbre, nous te tenons en grande estime et les conseils que tu nous donnes, ils sont dans ta façon d’être, ils n’ont pas besoin d’être dits.

Femme-arbre: je ne vous dirai donc à nouveau rien mais je ne doute pas un instant, en vous écoutant, que vous réussirez dans vos entreprises.

Baies vertes: ton silence est un trésor pour nous, Femme-arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *