Ce trek de 6,5 km (environ 2 heures de marche en flânant et prenant des photos, beaucoup plus si vous visitez les différents endroits conseillés sur la route) est en deux parties car vous prendrez un téléphérique à mi-chemin. Il vous emmène à Turtle Bay dans le quartier des missions diplomatiques de l’ONU puis à Roosevelt Island. C’est l’occasion de superbes vues le long de l’East River, d’abord vers Long Island City puis vers Manhattan et, si cela vous dit, d’une promenade en ferry (détails et photos sous les cartes).

Points forts : la fondation Ford, les Nations Unies, la ville Tudor, la Société du Japon, un magasin d’antiquités, un centre culturel norvégien, la place du Tramway, le pont de Queensboro, l’Université de Cornell, le parc Roosevelt et l’ancien hôpital de la variole.

A: Prenez le métro jusque Grand Central et une fois que vous vous êtes lassé(e)s du spectacle de la salle des pas perdus, sortez sur la East 42nd St et tournez à gauche.

Si vous avez des chaussures à faire cirer, c’est le moment, les cireurs sont à votre gauche.

En face de vous  et plus facile à photographier, le superbe building italo-romanesque de la défunte Bowery Saving Bank, maintenant un restaurant.

Tournez ensuite à gauche sur Park Ave le long de Grand Central pour admirer de près l’aigle qui domine l’entrée de ce côté-là, puis prenez la 43rd St à droite. En face de vous, au loin, le bâtiment bleuté des Nations Unies.

B : Avant d’y aller, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil au Chrysler building sur votre droite puis un peu plus loin, à l’église de St Agnès et son chœur coloré.

Votre chemin passe au milieu de différents consulats jusqu’au numéro 320, le building de la fondation Ford. Depuis 2016, le bâtiment est en rénovation et il faudra attendre courant 2018 pour y avoir à nouveau accés et découvrir une nouvelle galerie d’art et des espaces publics mais son jardin intérieur était un joyau donc c’est une adresse à garder en tête.

En attendant, votre êtes près de Tudor City, un ensemble de bâtiments de style néo-gothique construit dans les années 1930, conçu comme une cité idéale entourant un parc privé et destiné à retenir en ville les classes moyennes fuyant vers les banlieues. Il remplaçait des logements collectifs en pleine décadence, près des anciens abattoirs de la ville.

Le parc est maintenant accessible à tous et offre calme et verdure au milieu de la ville.

C : Prenez au bout de la 43rd St l’escalier qui descend vers un autre petit parc dédié à la paix où il n’est pas rare de voir des gens protester contre l’oppression dans le monde, juste en face du quartier général des Nations Unies.

Ce quartier général se visite en partie du lundi au vendredi mais réservez votre billet à l’avance et prévoyez au moins deux heures pour d’abord vous faire enregistrer au bureau des visiteurs (en face, au 801 1st Ave) puis vous joindre à un tour qui vous expliquera ce que font les nations Unies et vous montrera, entre autre, la fameuse salle des Assemblées Générales, plus petite en réalité qu’elle n’apparait sur les écrans de télévision.

Ne manquez pas non plus les sculptures de son parc et en face, l’enseigne Pepsi-Cola.

D : Une fois ressorti, prenez la 1st Ave à droite jusque la 47th St que vous prendrez alors à gauche.

Vous trouverez là, après une tour Trump, la société du Japon et sa galerie d’expositions d’art. A côté, une autre église catholique à l’architecture contemporaine, celle de la Sainte Famille, avec un petit jardin extérieur et des bassins à poissons. Pour 1 dollar, vous pourrez même allumer un cierge mais si vous préférez des endroits plus laïcs pour vous reposer et voir passer les gens, la 47th St à cet endroit est large avec des bancs en son milieu et un autre jardin le long des murs à gauche.

En arrivant à la 2nd Av, vous trouverez aussi un marché en plein air le mercredi.

: Vous devez maintenant suivre la 2nd Ave sur une dizaine de blocs avant d’atteindre la place du tramway à la 59th St.

Avant et si vous aimez les antiquités, le numéro 1050 pourrait bien marquer plus tôt que prévu la fin de ce trek au cas où vous commencez à explorer les étals des différents vendeurs qui se trouvent là, sur 3 étages et avec des pièces uniques et authentiques.

Si la Norvège vous intrigue, vous trouvez dans la 52nd St, sur votre droite, l’église norvégienne des marins, une église mais aussi un centre culturel avec une galerie d’art et un magasin de spécialités du pays dont des gâteaux !

Sinon, regardez sur votre gauche les gratte-ciels de cette partie de la ville, aux architectures toutes différentes et dans l’avenue elle-même, les nombreux restaurants et toute une panoplie de petits magasins répondant aux besoins des habitants du quartier.

Quand vous serez à la place du tramway, montez prendre le téléphérique qui, pour le prix d’un billet de métro, vous fera passer en 3 minutes au dessous du pont de Queensboro et de l’East River pour vous débarquer sur l’île de Roosevelt.

Vous arriverez alors à la deuxième partie de ce trek et voici la carte.

A : A la sortie du téléphérique, prenez à gauche pour trouver un petit kiosque d’informations touristiques où vous pourrez acheter un guide historique de l’île, sinon passez sous le pont pour rejoindre les bords de l’East River.

La promenade le long de la rivière est bordée d’arbres et de bancs et elle conduit au parc Roosevelt à la pointe sud de l’île avec de belles vues de Manhattan sur votre droite et sur votre gauche, les bâtiments neufs et futuristes de Cornell Tech où se préparent les industries de demain.

B : Vous pouvez aller faire un tour sur le campus pour jeter un coup d’œil à son architecture ou juste prendre un verre au soleil.

C : Sinon, continuez à flâner le long de la rivière pour arriver au parc.

Une fois à l’intérieur, vous verrez bientôt les ruines de hôpital de la variole qui vous rappelle que pendant très longtemps, après avoir été occupée par les indiens, l’île a été nommée l’île de la santé publique à cause de tous les hôpitaux qu’elle abritait.

Le parc Roosevelt, au bout, est en granit blanc et fait face aux Nations Unies. C’est un hommage au discours des 4 libertés prononcé par Franklin Roosevelt en 1941 (expression libre, culte libre, vie libérée de la peur et de la misère), un endroit calme au milieu de l’eau et des arbres avec de belles possibilités de photos.

D : Pour revenir vers le centre de l’île, sortez du parc par où vous êtes entré(e)s à moins que la sortie côté est soit ouverte puis, dans tous les cas, longez la rivière côté Queens. Vous êtes en face du quartier de Hunters Point dans Long Island City avec sur sa gauche les 4 cheminées blanches et rouges de la centrale électrique de Ravenswood.

Une fois repassé(e)s sous le pont, vous avez trois choix pour finir ce trek: reprendre le téléphérique vers Manhattan, trouver un peu plus loin sur votre droite l’embarcadère des ferries pour faire une promenade sur la rivière direction Astoria ou Wall Street (ferry toutes les heures ou ½ heures, prix d’un ticket de métro) ou aller encore un peu plus loin sur votre gauche pour trouver la station de métro de Roosevelt Island.

Vous pouvez aussi continuer à marcher un moment le long de la rivière avant de prendre un passage à gauche sous et entre des bâtiments d’habitation qui vous permettra de rejoindre la 3ième partie du trek de l’East River à hauteur de la petite église du Covenant.

C’est un autre monde qui s’ouvrira alors à vous car Astoria, votre destination, est bien différente de Manhattan.

Bon à savoir: vous trouverez à manger facilement à Manhattan mais ce sera plus limité sur Roosevelt Island (vous pouvez toujours apporter un pique-nique). Les bancs sont nombreux à part sur la 2nd avenue et il y a des toilettes dans tous les endroits publics et au parc Roosevelt.

Métro: Grand Central (départ) et Roosevelt Island (arrivée)

Pourboires pour l’éclaireur:  ils sont les bienvenus, voir suggestions en bas de page. Merci d’avance pour votre contribution!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *