Chercher la vérité et douter vont ensemble dit Oiseau, mais chanter est encore mieux. 

Bâton: Dis-moi, Oiseau, tu chantes et tu sembles toujours joyeux, n’as-tu jamais de craintes ou de doutes?

Oiseau: Si, bien sûr, j’en ai,  Bâton, mais je vais te confier un secret puisque tu sembles prêt à m’écouter, je chante et je les oublie.

Bâton : C’est aussi simple que cela?

Oiseau: C’est en tout cas la meilleure chose à faire, le reste vient ensuite peu à peu.

Bâton : Il y a pourtant des choses importantes à décider qui demandent réflexion, non? Des vérités à trouver pour pouvoir mieux agir ou mieux être?

Oiseau: Oui, bien sûr, mais les choses importantes, elles le sont parce qu’elles comptent pour toi et si elles comptent pour toi, tu sais déjà comment les aborder quand elles se présentent. C’est ça la vérité, tu n’as même pas à réfléchir, tu l’as déjà fait, consciemment ou pas, et tu sais déjà comment tu dois agir. Tu hésites parce que tu doutes de tes intuitions mais tu devrais seulement te demander comment les suivre au mieux afin que le chemin qu’elles t’indiquent devienne clair. Si tu utilisais ton cerveau pour planifier et organiser ce que tu vas faire au lieu de tergiverser, tu te sentirais beaucoup mieux. C’est mon avantage sur toi, j’ai un petit cerveau, je ne peux pas l’embarrasser avec des questions inutiles.

Bâton: Oiseau, tu me fais rire et je me demande si tu as raison.

Oiseau: Bâton, tu es incorrigible avec tes interrogations! Suis plutôt mon conseil et tu verras que tu trouveras ce que tu cherches. Le doute est le signe que tu connais la vérité bien que tu ne le saches pas encore, ne le laisse pas t’éloigner de l’ action qui seule la fera apparaître. Et surtout, n’oublie pas de chanter en chemin, ce sera beaucoup plus agréable sinon pour les autres, du moins pour toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *