Dans ce premier dialogue des Espaces Discrets, Héron révèle à Bâton les secrets de la réussite.

 

Bâton: – Dis-moi Héron, toi qui es sage et patient, penses-tu qu’il soit bon d’être têtu?

Héron: – Bâton, tu t’inquiètes toujours! Que crois-tu que je fasse toute la journée perché sur mes deux pattes sinon être têtu? Le poisson est là, quelque part, je sais qu’il finira par passer à ma portée, je ne sais pas lequel il sera ni s’il sera celui que je préfère mais je dois manger et c’est une idée qui ne me quitte que rarement. Sans elle, je mourrais, je volerais de ci de là sans jamais me poser assez longtemps pour attrapper quelque chose et je finirais par m’épuiser. Il faut donc que je sois constant et déterminé dans mes choix, n’est ce pas ce qu’on appelle aussi être têtu?

Bâton: – Je vois, Héron, mais comment fais-tu pour savoir si ta ténacité te permet d’aller au bon endroit?

Héron: – Je ne le sais jamais totalement mais cela fait partie des mystères de l’existence. Je crois juste que je suis assez expérimenté pour choisir la place qui convient et attendre le temps qu’il faut mais si ce n’est pas le cas, s’il s’avère que je me suis trompé , je vais ailleurs quand je suis las d’être là où je suis.

Bâton: – La ténacité ne repose donc pas sur une certitude?

Héron: – Elle est une certitude parce que tu es sûr de l’avoir et elle ne l’est pas parce que tu ne peux pas être sûr qu’elle t’apportera ce que tu cherches. Elle te guide sans pour autant t’éviter de te demander si le chemin où elle t’entraine est bien celui que tu voulais prendre.

Bâton: Je dois donc en avoir mais toujours m’en méfier?

Héron: Oui, mais plus tu as d’expèrience, mieux tu sais si ton idée est valable. Pourquoi crois-tu que je me suis installé ici depuis si longtemps? Aie confiance en qui tu es et en ce que tu as appris et tu atteindras sans doute ce que tu vises.

Bâton: Héron, tu es vraiment de bon conseil!

Héron: Je ne sais pas, Bâton, je te fais juste partager ce qui me passe par la tête quand je reste immobile. Si cela te convient, c’est bien, mais tu dois t’éloigner maintenant car je crois que tu fais fuir le poisson avec tes questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *