Pour Femme-arbre, il n’y a pas de doute, le destin existe et elle en donne des preuves à Bâton.

Bâton: Femme-arbre, toi qui es bien ancrée en terre, crois-tu que le destin existe?

Femme-arbre: évidemment qu’il existe, Bâton, je vais même t’en dire plus: il se révèle dans les événements qui te troublent. Ceux qui n’ont pas de sens pour toi, tu ne les vois pas ou tu les oublies vite.

Bâton: je ne retiens donc que ce qui m’indique la voie, est-ce bien ce que tu veux dire?

Femme-arbre: oui, c’est cela, pourquoi me poses-tu cette question?

Bâton: il m’arrive souvent des choses étranges, j’y pense régulièrement et j’essaie de leur trouver un sens. Je voulais savoir si je perdais mon temps.

Femme-arbre: le sens peut t’échapper longtemps ou prendre des formes différentes au fur et à mesure que tu y réfléchis; dans tous les cas, il s’agit d’un processus qui t’oriente,  accepte-le comme il se présente et vois comment tu peux l’utiliser au mieux. Tu auras alors la réponse que tu cherches.

Bâton: parlerais-tu en connaissance de cause?

Femme-arbre: je n’ ai pas toujours eu cette forme, Bâton, et j’ai eu du mal à comprendre pourquoi j’ai été transformée en arbre. Je sais maintenant que je suis là pour conseiller ceux qui viennent me voir et j’aime ce rôle.

Bâton: ceux qui viennent te voir?

Femme-arbre:  oui, les hommes qui se posent des questions. Autrefois, je me donnais à eux pour les satisfaire mais ils ne comprenaient rien, maintenant je leur parle et ils m’en sont bien plus reconnaissants. C’était mon destin mais il m’a fallu errer longtemps avant de m’en rendre compte.

Bâton: ce sont eux qui viennent mettre les fleurs à tes pieds?

Femme-arbre: ah, tu as vu? Oui, d’autres gravent leurs espoirs sur mon tronc mais il y en a moins maintenant, ils ont perdu leur âme d’enfant. Je me sens un peu seule ici, je suis contente que tu m’ais vue même si tu n’es qu’un bâton.

Bâton: si tu es qui tu dis, c’est moi qui te serai redevable. Mais comment sais-tu que c’est ton destin et qu’il ne changera pas?

Femme-arbre: je me sens à ma place dans ce que je fais. Si un jour ce n’est plus le cas, je saurai qu’autre chose m’attend. Pour l’instant, mon destin est d’être la voix de celle que tu aimes. Quand tu me parleras d’elle, ce sera elle qui te répondras, mais pas elle comme tu la vois, elle comme elle est.

Bâton: je la connaitrai donc mieux qu’elle ne le veut?

Femme-arbre: tu sauras ce qu’elle pense mais tu ne pourras pas le lui dire car elle ne l’accepterait pas.

Bâton: tout cela est bien compliqué.

Femme-arbre: c’est ma première leçon pour toi, Bâton, l’esprit féminin ne se limite pas aux mots qu’il prononce mais les mots qu’il prononce sont les seuls qu’il veut bien avouer.

Bâton: quel rapport avec mon destin?

Femme-arbre: ne sais-tu donc pas que la femme est l’avenir de l’homme?

Bâton:  Femme-arbre, tu as réponse à tout! Mais alors, qui est l’avenir de la femme?

Femme-arbre: il est dans la communauté, Bâton, dans ce qui se murmure autour de nous et nous définit.

Bâton: le destin de l’homme serait-il donc de parler plus fort pour que la femme qu’il aime le suive?

Femme-arbre: tu es perspicace, Bâton, mais attention à ce que tu diras, il ne suffit pas de parler fort, il faut aussi parler juste… Et le destin prend bien des formes…

2 thoughts on “Le destin existe-t-il?”

  1. Je découvre avec une belle joie dans mon coeur cet espace discret qui m’est offert par la magie de la vie, c’était mon « destin » un BON Merci Dominique ! 🙂 tout mon soutien, tout mon encouragement à continuer UN si

Répondre Lesespacesdiscrets Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *