Héron et Oiseau échangent leurs plans pour les mois à venir et affirment que bien chanter ou être sage, c’est toucher l’harmonie du monde.

Héron: eh, Oiseau, tu sais quoi?

Oiseau: non, quoi?

Héron: j’ai trouvé un moyen d’avoir du poisson comme toi des graines.

Oiseau: pas en chantant tout de même!

Héron: moque-toi et tu vas voir ce qui va t’arriver! Non, pas en chantant, en parlant.

Oiseau: en parlant? Mais à qui parles-tu?

Héron: à Bâton, bien sûr! Tu sais qu’il me pose souvent des questions, eh bien l’autre jour il m’a promis de m’apporter du poisson pour me remercier des conseils que je lui donnais.

Oiseau: c’est vrai, je reconnais que ce que tu dis est souvent sage. C’est sans doute ta façon à toi de toucher et faire partager l’harmonie du monde.  En tout cas, bien joué, te voila tranquille pour l’hiver!

Héron: oui, en principe, mais je vais partir tout de même. Je ne me vois pas rester planté ici devant un lac gelé, même si le poisson me vient seul. J’ai une héronnière dans le sud, je vais y aller pendant quelques mois.

Oiseau: tu vas émigrer au soleil, tu as de la chance.

Héron: allons Oiseau, tu as une belle vie ici avec tout ce que tu picores au manoir.

Oiseau: je ne picore pas, Héron, je ne suis pas une poule! Et ne crois-tu pas que quand les humains oublient de remplir la mangeoire, j’aimerais alors être dans un climat plus doux pour trouver plus facilement à manger?

Héron: ne te fâche pas, Oiseau, je répondais juste à ton impertinence mais je n’avais pas pensé à ce que tu me dis! Pourquoi ne viens-tu pas avec moi?

Oiseau: je ne peux pas, je ne suis pas équipé pour voler si loin et si longtemps. Nous avons chacun nos limitations, toi le chant, moi le vol. Tu as une copine là-bas dans le sud?

Héron: non, tu sais bien que je suis seul depuis l’accident.

Oiseau: tu vas peut-être rencontrer quelqu’un.

Héron: oh, je ne crois pas, c’est un endroit assez isolé.

Oiseau: qui sait, Héron, qui sait, une héronne aussi sauvage que toi peut-être…

Héron: te moques-tu encore de moi?

Oiseau: mais non, pas du tout, pas du tout, je te souhaite même un bon voyage et un bon séjour là-bas, quoique tu fasses.

NB: Pour contribuer aux frais de ce site, vous pouvez suivre les suggestions en bas de page. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *