Tortues et Feuilles mortes reviennent sur l’émission d’Oie et Faucon dans laquelle Serpent suggère que vrai et faux ne sont que des points de vues et affirme qu’il n’y a jamais de fausses nouvelles.

Tortues: Feuilles mortes, avez-vous entendu ce que Serpent a dit la semaine dernière dans l’émission d’Oie et Faucon?
Feuilles mortes: oui et il nous a presque convaincu que vrai et faux n’étaient que des points de vue.
Tortues: il n’a aucune conscience morale et c’est typique d’Oie et Faucon de l’inviter à parler sans penser aux conséquences.
Feuilles mortes: donc il est coupable?
Tortues: oui, il a menti à Eve quoiqu’il affirme. Que son mensonge soit habile le rend encore plus coupable car cela signifie que son action était préméditée.
Feuilles mortes: mais pourtant, comme il l’a dit, les humains ont appris beaucoup de choses grace à lui puisqu’ils ont du se débrouiller seuls.
Tortues: Adam et Eve n’avaient pas besoin de connaissance puisqu’ils étaient heureux. Serpent les a dupés.
Feuilles mortes: car bienheureux les simples d’esprit, c’est ça?
Tortues: oui. Ils vivaient dans un monde où il n’y avait ni vrai, ni faux, seulement de l’être. Croyez-vous que la vie des humains s’est améliorée quand maintenant ils ne savent jamais quoi décider, quoi penser, et qu’ils sont souvent le jouet de ceux qui utilisent « les techniques de serpent », comme l’a dit le pape.
Feuilles mortes: Serpent est donc devenu célèbre; c’est pour cela qu’il fait payer si cher ses services?
Tortues: une célébrité qui n’est pas à son honneur et des tarifs d’usurier qui prouvent bien que c’est un bandit.
Feuilles mortes: mais si Eve a eu tort de le croire, Serpent a raison, c’est elle la coupable, elle n’a pas assez réfléchi.
Tortues: Eve ne connaissait ni le bien, ni le mal, elle ne pouvait donc pas se méfier. On ne peut pas être coupable par ignorance. Oie et Faucon, par contre, c’est autre chose. Ils savent que la vérité et le mensonge existent, ils doivent donc avancer prudemment pour ne pas se tromper au lieu de penser que tout, en principe, a une valeur égale.
Feuilles mortes: elle était une proie facile mais eux, ils pensent trop qu’ils mènent les choses quand en vérité, ils sont manipulés.
Tortues: c’est ça. Eve était la première proie de tous ces colporteurs de mensonges qui veulent profiter de la crédulité des gens et eux, ils pensent être au dessus de tout cela quand autoriser Serpent à parler et l’encourager à développer ses idées, c’est déjà justifier l’existence des fausses nouvelles.
Feuilles mortes: mais que faire?
Tortues: nous l’avons dit, réfléchir aux conséquences de nos décisions, vérifier qui parle et pourquoi, peser les choses, résister aux sirènes des émotions.
Feuilles mortes: mais si quelqu’un répand des fausses nouvelles qui ont l’air vraies, ne peut-on être pris?
Tortues: comme on croit souvent ce qu’on veut croire, c’est facile de nous duper. Il faudrait ne pas conclure trop vite et redoubler de précautions mais cela demande de la prudence, de la réflexion et des doutes qui vont à l’encontre de notre envie d’avoir raison.
Feuilles mortes: c’est donc bien compliqué! Vous ne vous êtes jamais faites avoir?
Tortues: si, il y a longtemps…
Feuilles mortes: vous n’êtes donc pas si raisonnables que cela, c’est rassurant.
Tortues: mais non, ce n’est pas rassurant, au contraire. Si nous, nous nous faisons avoir, imaginez ce qu’il en est pour tous ceux qui sont moins prudents que nous.
Feuilles mortes: c’est sans doute pour cela que Serpent peut dire que vrai et faux ne sont que des points de vue. Il y a tant d’avis et si peu de moyens de les tester tous. Qu’auraient du faire Oie et Faucon alors?
Tortues: ne jamais donner lui la parole. En 1/2 heure, il a presque réussi à vous convaincre qu’il avait raison et iI est passé de coupable à victime. Oie et Faucon auraient du insister sur le fait qu’il ne faut pas prendre ce que disent les gens pour argent comptant car la vérite existe et demande du bon sens et de la patience pour être atteinte. Malheureusement, ils se sont laissés mener par ses arguments.
Feuilles mortes: il est fort!
Tortues: c’est pour cela qu’il faut toujours se méfier de lui car il ne changera jamais.
Feuilles mortes: au moins pour lui, on sait à quoi s’en tenir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *