Une linogravure
Une eau-forte avec de l’aquatinte
Une linogravure (aquarellée)
Une gravure sur bois (aquarellée)
Taille d’un bois avec une gouge
All contents © LD                                                            Next shows | Blog | Other/Autres Sites | Links/Liens | Contact & Social

Les techniques de la gravure en relief  ou taille d’épargne

Introduction

Une fois que vous aurez fini de lire cet article assez long, vous aurez une idée assez précise de tout le travail que suppose la création de gravures sur bois, linogravures ou autres estampes réalisées avec des techniques de taille d’épargne. Si vous voulez en savoir encore plus, vous pouvez consulter Le grand livre de la gravure ou Le manuel complet de gravure deux très beaux livres qui abordent toutes les techniques de gravure, ou encore Gravure sur bois et linogravure, un livre qui, comme cet article, n’aborde que les techniques de la gravure en relief En attendant, voila comment cet article est organisé: Définition La taille L’impression Gravures en couleur (page 2) Numérotation (page 2) Aiguiser vos outils, Ressources & Questions (page 2) Définition Cette technique tire son nom du fait que l'on creuse le support autour du dessin à reproduire pour le faire apparaître en relief. On dit aussi que l'on épargne le dessin d'où le nom de taille d'épargne. Seul le relief est imprimant  et le même procédé était utilisé pour les lettres d'imprimerie au temps de Gutenberg (ou pour les tampons encreurs d’aujourd'hui)   NB: La technique opposée s'appelle la gravure en creux (eau-forte, aquatinte, pointe sèche) et utilise des plaques en métal attaquées par des acides ou des burins. Cela permet d’avoir des lignes beaucoup plus fines et des dégradés de gris. (voir ci-dessous)

La taille

Parce que la surface à creuser est importante, cette technique ne peut se pratiquer qu'avec des matériaux relativement mous comme le bois ou le linoléum, parfois le gerflex ou le PVC, très rarement la pierre. Gravures sur bois, linogravures et gravures de bois de bout représentent l'essentiel des appellations propres aux réalisations faites avec les techniques de la gravure en relief. Dans chacune d'entre elles, vous dessinez votre sujet sur la surface d'un bloc et vous enlevez en taillant dans la matière du bloc tout ce qui n'est pas l'image à l'aide de  couteaux, de gouges ou, pour le bois de bout plus résistant, de burins. NB: Si vous voulez expérimenter ces techniques pour un prix raisonnable, en classe par exemple, le Kit linogravure starter  contient gouges, plaques de lino, encre noire et un rouleau bien adaptés à des graveurs débutants. Il ne vous manquera que le papier et une presse (voir plus bas). Ceci dit, pour des graveurs plus expérimentés, achetez de meilleurs outils et de l’encre en pots plutôt qu’en tubes.                                                Certaine gouges sont en V pour couper des lignes fines, d'autres en U pour enlever de plus gros morceaux de bois. Certaines ressemblent à un couteau, mais vous pouvez aussi utiliser un cutter, et servent à couper dans les angles ou à délimiter précisément le contour de l'image. Les outils doivent être aiguisés régulièrement avec des pierres et de l'huile à poncer Une gravure sur bois laisse voir le grain du bois une fois l'impression faite et on peut utiliser cette particularité quand on compose l'image. Une linogravure a moins de texture parce que le linoléum est homogène mais cela donne plus de contraste entre les blancs et les noirs. En pratique, il est assez difficile de différencier une linogravure d'une gravure sur bois, surtout quand beaucoup de matériel a été creusé. Une gravure sur bois de bout utilise la tranche du bois donc la taille est beaucoup plus difficile mais elle permet d'obtenir des lignes plus fines que dans les deux autres techniques de gravure en relief.      La surface des blocs doit être lisse afin que l'encrage et l'impression se fassent sur toute l'image donc si vous utilisez une pièce de bois, vous devrez la poncer en utilisant différents numéros de papier de verre avant de commencer. Vous pouvez utiliser n'importe quel genre de bois et tailler avec n'importe quoi, bien que certains matériaux et outils soient plus recommandés. Le but est toujours de définir des creux qui resteront blancs et des reliefs qui recevront de l'encre. Gardez à l'esprit que plus le support sera mou, plus la taille sera facile mais plus le résultat manquera de finesse. Si vous voulez réaliser une image très détaillée avec beaucoup de lignes précises, utilisez un bois fruitier ou la tranche du bois et donnez vous beaucoup de temps car vous en aurez besoin pour réaliser la taille. Si vous voulez reproduire ce que l'on peut voir dans la réalité, il vous faudra faire la taille en miroir en utilisant une glace ou utiliser un calque pour reporter votre dessin sur le bloc à graver.

L’impression

Une fois que vous avez fini la taille ou que vous pensez avoir fini, il est temps d’imprimer. Vous aurez besoin d’un rouleau, d’encre, d’une plaque pour étaler l’encre, d’une presse ou d’une cuillère en bois ou d’un baren et de papier. Mettez de l'encre sur la plaque, étalez la en utilisant un rouleau jusqu'à ce qu'elle soit répartie uniformément sur la plaque - et sur votre rouleau -, passez ensuite votre rouleau sur le bloc plusieurs fois dans chaque sens. Mettez une feuille de papier sur votre bloc, pressez en utilisant une presse ou une cuillère en bois, relevez doucement un coin de votre papier pour voir si la pression a été suffisante, pressez à nouveau si ce n'est pas le cas. Enlevez votre papier quand vous êtes satisfaits de l'encrage. Il y a deux types d'encre: des encres à l'eau et des encres à l'huile: Les encres à l'eau sont faciles à utiliser parce que vous pouvez nettoyer votre matériel à l'eau et certaines donnent un résultat comparable aux encres à l'huile une fois sèches. Elles sèchent aussi plus vite, ce qui peut être un problème si vous avez besoin de beaucoup de temps pour faire vos tirages. Si vous envisagez de retravailler vos gravures avec de l'aquarelle, l'aquarelle va dissoudre l'encre. Si vous voulez différentes couleurs d’encre à un prix abordable et dans des pots (vous pouvez remettre l’encre non utilisée à l’aide d’une spatule), je vous conseille ces Encres lino aux couleurs assorties. Les encres à l'huile donnent les meilleurs couleurs une fois sèches et vous pouvez retravailler vos gravures à l'aquarelle par la suite mais tout ce que vous avez utilisé devra être nettoyé avec de l'essence de térébenthine ou un dissolvant du même type et vous pouvez être sûr(e)s que vos mains seront tachées pendant un moment même si vous mettez des gants avant de commencer. Quand je veux avoir une idée de ce que ma taille donne, j'utilise de l'encre à l'eau pour faire des tirages d'essais. Quand je suis sûr que ma taille est telle que je la veux, j'utilise soit une encre à l'eau de meilleure qualité, soit une encre à l'huile pour les tirages définitifs.               Gravure sur bois, encre à l huile                                                           Même gravure, encre à l’eau (Il y a une différence mais elle est due à la qualité de la photo, pas à l’encre!) Vous pouvez utiliser n'importe quel genre de papier pour imprimer selon l'effet que vous voulez donner à votre gravure mais si vous voulez retravailler à l'aquarelle, vous avez intérêt à utiliser un papier de fort grammage qui ne gondolera pas. Les papiers traditionnellement utilisés sont les papiers d'Arches, le Lana, le Vélin ou des papiers aux qualités semblables, à fort grammage, qui donnent un résultat final agréable à l'oeil. Voyez par exemple le papier gravure Fabriano-Unica. les papiers venus du Japon ou de Chine sont aussi utilisés pour varier les effets et/ou jouer sur les transparences. Vous pouvez imprimer en utilisant une presse à cylindre du type de celles utilisées autrefois dans les imprimeries, une presse spéciale linogravure ou, à la main, une cuillère en bois comme celles dont on se sert en cuisine ou un baren. Avec une presse à cylindre, votre bloc doit être assez épais pour que le rouleau puisse exercer une pression mais pas trop sinon le rouleau ne pourra pas passer dessus. Vous devez fixer votre bloc sur le plateau en utilisant des petits bouts de bois, par exemple, et vérifier qu'il est centré par rapport à votre feuille de papier afin que l'impression soit elle-même centrée. Votre tirage sera encré uniformément car la pression du rouleau est identique partout. Avec une autre presse, les mêmes précautions sont valables. Vous pouvez aussi utiliser une presse à eaux-fortes, un gros investissement qui vous durera toute une vie, sauf si vous décidez de vous lancer dans des grands formats (le Musée de l’Imprimerie près de Boston utilise un rouleau compresseur pour les tirages de plusieurs mètres!) A la main, la pression sera différente d'une place à l'autre et cela se verra sur votre gravure. A l'aide d'un baren ou d'une cuillère en bois, vous devez frotter le dos de la feuille de papier dans tous les sens et tous les endroits jusqu'à ce que vous soyez satisfait du résultat, en prenant soin de ne pas lâcher la feuille de papier. Pour voir ce qu'il en est, vous pouvez lever les coins de cette feuille et frotter à nouveau si l'encrage est trop faible. Allez à la page 2 pour: Gravures en couleur Numérotation Aiguiser vos outils, Ressources & Questions  

      Images, Voyages, Impressions 1

     Prints, Photos, Fotoprints, Stories & more, to Explore, Smile, Wonder
Une linogravure
Une eau-forte avec de l’aquatinte
Une linogravure (aquarellée)
Une gravure sur bois (aquarellée)

Les techniques de la gravure en relief

ou taille d’épargne 
All contents © LD       Next shows | Blog Others sites  |  Links  | Contact & Social

Introduction

Une fois que vous aurez fini de lire cet article assez long, vous aurez une idée assez précise de tout le travail que suppose la création de gravures sur bois, linogravures ou autres estampes réalisées avec des techniques de taille d’épargne. Si vous voulez en savoir encore plus, vous pouvez consulter Le grand livre de la gravure ou Le manuel complet de gravure, deux très beaux livres qui abordent toutes les techniques de gravure, ou encore Gravure sur bois et linogravure. Sinon, voila comment cet article est organisé: Définition La taille L’impression Gravures en couleur (page 2) Numérotation (page 2) Aiguiser vos outils, Ressources & Questions (page 2) Définition Cette technique tire son nom du fait que l'on creuse le support autour du dessin à reproduire pour le faire apparaître en relief. On dit aussi que l'on épargne le dessin d'où le nom de taille d'épargne. Seul le relief est imprimant  et le même procédé était utilisé pour les lettres d'imprimerie au temps de Gutenberg (ou pour les tampons encreurs d’aujourd'hui)  NB: La technique opposée s'appelle la gravure en creux (eau-forte, aquatinte, pointe sèche) et utilise des plaques en métal attaquées par des acides ou des burins. Cela permet d’avoir des lignes beaucoup plus fines et des dégradés de gris. (voir ci-dessous)

La taille

Parce que la surface à creuser est importante, cette technique ne peut se pratiquer qu'avec des matériaux relativement mous comme le bois ou le linoléum, parfois le gerflex ou le PVC, très rarement la pierre. Gravures sur bois, linogravures et gravures de bois de bout représentent l'essentiel des appellations propres aux réalisations faites avec la technique de la gravure en relief. Dans chacune d'entre elles, vous dessinez votre sujet sur la surface d'un bloc et vous enlevez en taillant dans la matière du bloc tout ce qui n'est pas l'image à l'aide de couteaux, de gouges ou, pour le bois de bout plus résistant, de burins. NB: Pour expérimenter ces techniques pour un prix raisonnable, en classe par exemple, le Kit linogravure starter contient gouges, plaques de lino, encre noire et un rouleau bien adaptés à des graveurs débutants. Il ne vous manquera que le papier et une presse (voir plus bas). Ceci dit, pour des graveurs plus chevronés, achetez de meilleurs outils et de l’encre en pots plutôt qu’en tubes.                                                 Certaine gouges sont en V pour couper des lignes fines, d'autres en U pour enlever de plus gros morceaux de bois. Certaines ressemblent à un couteau, mais vous pouvez aussi utiliser un cutter, et servent à couper dans les angles ou à délimiter précisément le contour de l'image. Les outils doivent être aiguisés régulièrement avec des pierres et de l'huile à poncer Une gravure sur bois laisse voir le grain du bois une fois l'impression faite et on peut utiliser cette particularité quand on compose l'image. Une linogravure a moins de texture car le linoléum est homogène mais cela donne plus de contraste entre les blancs et les noirs. En pratique, il est assez difficile de différencier une linogravure d'une gravure sur bois, surtout quand beaucoup de matériel a été creusé. Une gravure sur bois de bout utilise la tranche du bois donc la taille est beaucoup plus difficile mais elle permet d'obtenir des lignes plus fines que dans les deux autres techniques de gravure en relief.      La surface des blocs doit être lisse afin que l'encrage et l'impression se fassent sur toute l'image donc si vous utilisez une pièce de bois, vous devrez la poncer en utilisant différents numéros de papier de verre avant de commencer. Vous pouvez utiliser n'importe quel genre de bois et tailler avec n'importe quoi, bien que certains matériaux et outils soient plus recommandés. Le but est toujours de définir des creux qui resteront blancs et des reliefs qui recevront de l'encre. Gardez à l'esprit que plus le support sera mou, plus la taille sera facile mais plus le résultat manquera de finesse. Si vous voulez réaliser une image très détaillée avec beaucoup de lignes précises, utilisez un bois fruitier ou la tranche du bois et donnez vous beaucoup de temps car vous en aurez besoin pour réaliser la taille. Pour reproduire ce que l'on peut voir dans la réalité, il vous faudra faire la taille en miroir en utilisant une glace ou utiliser un calque pour reporter votre dessin sur le bloc à graver.

L’impression

Une fois que vous avez fini la taille ou que vous pensez avoir fini, il faut imprimer. Vous aurez besoin d’un rouleau, d’encre, d’une plaque pour étaler l’encre, d’une presse ou d’une cuillère en bois ou d’un baren et de papier. Mettez de l'encre sur la plaque, étalez la en utilisant un rouleau jusqu'à ce qu'elle soit répartie uniformément sur la plaque - et sur votre rouleau -, passez ensuite votre rouleau sur le bloc plusieurs fois dans chaque sens. Mettez une feuille de papier sur votre bloc, pressez en utilisant une presse ou une cuillère en bois, relevez doucement un coin de votre papier pour voir si la pression a été suffisante, pressez à nouveau si ce n'est pas le cas. Enlevez votre papier quand vous êtes satisfaits de l'encrage. Il y a deux types d'encre: des encres à l'eau et des encres à l'huile: Les encres à l'eau sont faciles à utiliser car vous pouvez nettoyer votre matériel à l'eau et certaines donnent un résultat comparable à celles à l'huile une fois sèches. Elles sèchent aussi plus vite, ce qui peut être un problème si vous avez besoin de beaucoup de temps pour faire vos tirages. Si vous envisagez de retravailler vos gravures avec de l'aquarelle, l'aquarelle va dissoudre l'encre. Si vous voulez différentes couleurs d’encre à un prix abordable et dans des pots (vous pouvez remettre l’encre non utilisée à l’aide d’une spatule), je vous conseille ces Encres lino aux couleurs assorties. Les encres à l'huile donnent les meilleurs couleurs une fois sèches et vous pouvez retravailler vos gravures à l'aquarelle par la suite mais tout ce que vous avez utilisé devra être nettoyé avec de l'essence de térébenthine ou un dissolvant du même type et vous pouvez être sûr(e)s que vos mains seront tachées pendant un moment même si vous mettez des gants avant de commencer. Quand je veux avoir une idée de ce que ma taille donne, j'utilise de l'encre à l'eau pour faire des tirages d'essais. Quand je suis sûr que ma taille est telle que je la veux, j'utilise soit une encre à l'eau de meilleure qualité, soit une encre à l'huile pour les tirages définitifs.        Gravure sur bois, encre à l huile                                Même gravure, encre à l’eau        (Il y a une différence mais elle est due à la qualité de la photo, pas à l’encre!) Vous pouvez utiliser n'importe quel genre de papier pour imprimer selon l'effet que vous voulez donner à votre gravure mais si vous voulez retravailler à l'aquarelle, vous avez intérêt à utiliser un papier de fort grammage qui ne gondolera pas. Les papiers traditionnellement utilisés sont les papiers d'Arches, le Lana, le Vélin ou des papiers aux qualités semblables, à fort grammage, avec un résultat final agréable à l'oeil. Voyez par exemple le papier gravure Fabriano-Unica. les papiers venus du Japon ou de Chine sont aussi utilisés pour varier les effets et/ou jouer sur les transparences. Vous pouvez imprimer en utilisant une presse à cylindre du type de celles utilisées autrefois dans les imprimeries, une presse spéciale linogravure ou, à la main, une cuillère en bois comme celles dont on se sert en cuisine ou un baren. Avec une presse à cylindre, votre bloc doit être assez épais pour que le rouleau puisse exercer une pression mais pas trop sinon le rouleau ne  passera pas dessus. Vous devez fixer votre bloc sur le plateau en utilisant des petits bouts de bois, par exemple, et vérifier qu'il est centré par rapport à votre feuille de papier afin que l'impression soit elle-même centrée. Votre tirage sera encré uniformément car la pression du rouleau est identique partout. Avec une autre presse, les mêmes précautions sont valables. Vous pouvez aussi utiliser une presse à eaux-fortes, un gros investissement qui vous durera toute une vie, sauf si vous décidez de vous lancer dans des grands formats (le Musée de l’Imprimerie près de Boston utilise un rouleau compresseur pour les tirages de plusieurs mètres!): A la main, la pression sera différente d'une place à l'autre et cela se verra sur votre gravure. A l'aide d'un baren ou d'une cuillère en bois, vous devez frotter le dos de la feuille de papier dans tous les sens et tous les endroits jusqu'à ce que vous soyez satisfait du résultat, en prenant soin de ne pas lâcher la feuille de papier. Pour voir ce qu'il en est, vous pouvez lever les coins de cette feuille et frotter à nouveau si l'encrage est trop faible. Allez à la page 2 pour: Gravures en couleur Numérotation Auguiser vos outils, Ressources et Questions.       
       Images, Voyages, Impressions 1       Prints, Photos, Fotoprints, Stories, to Explore, Smile, Wonder